arts martiaux japonais et russes Lausanne : jiseido, taichi chuan, qi-gong, systema, self-defense,dojo lello, art martiaux lausanne, taichi chuan,qi-gong , qigong, systema, jiseido,lausanne, arts martiaux,bernard lello, combats, sabre, kenji tokitsu

©Bernard Lello. Tous droits réservés. webmaster@dojolello.com
Menu Menu
Jisei-budo

Forme de combat à mains nues axée sur la recherche de l'efficacité, à la fois technique et énergétique. Combat - affrontement concret, dans lequel la technique se fond avec la sensibilité et la présence d'esprit, et génère une efficacité durable qui garantit bien-être et bonne santé.

Le Jisei-budo (taichi de combat) est une forme de taichi qui permet d'obtenir une efficacité immédiate et durable. Une bonne méthode d'arts martiaux se doit d'assurer à la fois une technique efficace qui soit réellement applicable au combat libre et un principe énergétique qui permette la pratique du combat à tous les âges.

La structure du Jisei-budo naît de la synthèse et de la réélaboration des éléments du taichi
Chen, du karaté, du kenjutsu, du yi chuan ainsi que du Jisei-kiko. Les éléments du taichi chen, du karaté et du kenjutsu offrent un répertoire technique de grande efficacité, alors que le Jisei-kiko et le yi chuan permettent d'augmenter l'efficacité énergétique de ces techniques, développant à la fois rapidité et force explosive.

La pratique du Jisei-budo est fondée sur des exercices lents, doux et extrêmement précis pour réussir à développer le bagage technique, la rapidité et la force nécessaires pour mener un bon combat.

Les séquences techniques d'attaque, de défense et de déplacement fonctionnent avec la respiration du
kiko, et chaque mouvement permet une meilleure circulation du ki, tout en conservant sa signification technique propre. On peut ainsi s'entraîner sans se fatiguer, en augmentant même son énergie. L'épreuve du combat devient ainsi une vérification, agréable et concrète, de son niveau de progression. Une vérification que chacun peut moduler selon l'âge ou les objectifs.

Le registre gestuel et les techniques du Jisei-budo sont structurés en trois
kata, ce qui facilite l'entraînement ainsi que l'apprentissage. Le premier des 3 kata est le taichi Chen classique. Les deux autres, taichi 1 et taichi 2, ont été élaborés à partir de kata classiques.

Chaque kata est à son tour composé de 15 techniques fondamentales directement applicables lors d'exercices de combat avec et sans protection et ont été étudiés pour entraîner et développer l'attitude technique au combat de percussion à mains nues. Très réalistes, ils ont des schémas gestuels qui permettent de développer et cultiver l'agilité corporelle et la capacité de déplacement. Les techniques et les mouvements doivent nécessairement être exécutés avec un partenaire pour comprendre comment les appliquer réellement lors des combats.